TEMOIGNAGES DE VOLONTAIRES

« Notre expérience familiale en mission de soutien scolaire au Bénin avec JSA  fut une très belle aventure humaine pour nous tous ... »

Patricia, Lionel, Clotilde et Marion, soutien scolaire au Bénin, Cotonou, quartier de Fifadji, juillet-août 2005
... la suite      
« J’ai passé 3 semaines incroyables : Faire la classe le matin fut une expérience super enrichissante pour moi, ce ne sont pourtant pas les difficultés qui ont manquées ... »

Marion, soutien scolaire à Amou Oblo en août 2004

... la suite      
« Comment résumer notre mission de prévention MST SIDA au Togo en quelques lignes… Il y a tant de souvenirs, d’anecdotes, de sentiments qui s’y rattachent. Des mois après, je n’arrive pas a m’empêcher d’en parler chaque jour et d’y penser avec un pincement au coeur … »

Laura, sensibilisation MST/SIDA à Agou Kebo Dalave, été 2004

... la suite      
« Faire de l'humanitaire est quelque chose qui parait super vu de l'extérieur mais quand on s'y implique réellement c’est encore mieux que ce que l'on pourrait penser!!! Grâce aux membres de l’association et à tous les autres volontaires avec qui j'ai eu le bonheur de passer mon mois d'août 2004, j'ai fait un des plus beaux voyages qui existent ... »

Saba, sensibilisation MST/SIDA à Agou Kebo Dalave, Août 2004
... la suite      
« Malgré des conditions de vie et une culture complètement différente, l’adaptation s’est fait pour moi très rapidement tant la population et les membres de l’association sont accueillants et prévenants ... »

Fanny, soutien scolaire à Amou Oblo, Octobre 2004
... la suite      



Au début, c’était la peur de l'inconnu, de l'image stéréotypée d'une AFRIQUE dangereuse avec un lourd passé et de dures réalités.

Pour certains, je n'allais pas revenir en un seul morceau alors que pour les autres, l’expérience que je m'apprêtais à vivre serait l'une des plus belle de ma vie.

La seconde partie avait raison! Le chantier de reconstruction que nous avons fait à ANOUM restera pour toujours gravé dans ma mémoire comme ayant été 3 semaines merveilleuses et enrichissantes où j'ai  pu apprendre et échanger tant avec les habitants d'ANOUM, qu’avec les volontaires. J'ai pu remarquer au cours du chantier la complexité des tâches effectué. Le travail est parfois très dur au niveau physique, mais tous nous avons donné notre meilleur pour pouvoir offrir aux enfants une école qui sera dans des bonnes conditions pour leur rentrée. Devant le travail finit que nous avons accomplis, j’étais très fière, mais nostalgique en même temps car je savais que nous allions quitter ce village ainsi que toute sa population qui nous a si bien accueillit.

Des jeunes provenant d'endroits différents dans le monde se retrouvent dans un petit village autour d'un même centre d'intérêt où ils apprennent à vivre ensemble.

 J'ai adoré l'entraide qui nous reliait. Nous avons partagé tant les joies que les tâches et moments difficiles.

Des amitiés sincères s'y sont créées et je suis vraiment heureuse d'avoir partagé cette expérience avec eux.

J'ai pu apprendre à connaître et à vivre dans une nouvelle culture complètement différente de la mienne et sincèrement, je suis encore émerveillée par ce que j'ai vécu, par l'hospitalité, la générosité et la gentillesse de toutes les personnes que j'ai rencontré.

 L'inconnu ne m'a finalement réservé que de belles surprises et m'a aussi permis d'apprendre énormément.

On ne change pas le monde, mais on arrive à mieux le comprendre et aussi, on l'aide à mieux grandir.

                                                                                     Fait à Anoum; le 30 août 2007

                                                                                            Joanne LEONARD

                                                                                           Volontaire canadienne

 

Je garderai un très très bon souvenir de cette expérience de camp chantier avec la JSA. J'ai été très bien accueillie et ai vécu trois semaines avec des gens ouverts et généreux. Ce camp a été très enrichissant pour moi puisqu'il m'a non seulement permis de sensibiliser les personnes des villages sur le fléau du Sida; mais il m'a aussi permis de découvrir une culture togolaise très riche, un autre pays, d’autres modes de vie, d’autres traditions et croyance.

Je me suis sentie très bien au sein de ce groupe. L'ambiance était très bonne et les volontaires étaient motivés pour amener ce projet à bien. L'éternelle bonne humeur et l'esprit de solidarité de nos "Améyibo" (les nationaux) m'ont vraiment touché.

Je remercie tous ceux que j'ai rencontrés pendant ce séjour.

Merci pour l'accueil.

Je souhaite bon courage à la JSA." LA JSA NE PERIRA PAS ! "

Je repars en France, la boule au ventre et les souvenirs plein la tête.

Merci à toute l'équipe de la JSA et aux "Yovos" du groupe.

                                                                                        Fait le 24 Août 2007,

                                                                      Chantier sensibilisation sur les IST/VIH-SIDA

                                                                                   Stéphanie MARHEUX

 

Les meilleurs qualificatifs peuvent être réunis pour décrire ces trois semaines avec la JSA, tous les volontaires et la population.

N'hésitez pas et rejoignez la JSA, vous ne le regretterez pas.

Je vous aime la JSA..........

                                                                                    Fait à Bémé le 24 Août 2007

                                                                          Sensibilisation aux IST/VIH-SIDA à Bémé

                                                                                        Isabelle PINARD

 

Je ne regrette pas du tout d'avoir réaliser ce chantier avec l'association JSA. J'ai pu découvrir la vie en groupe, des personnes qui sont devenues des amies, et le pays.

En fait, à l'origine, mon amie était plus motivée que moi à réaliser ce voyage et aujourd’hui, je dois la remercier car c'est une très bonne expérience.

J'ai pu apprendre une leçon d'humanité, un sourire, un geste, une porte envers son voisin ou même un inconnu qu'il n'existe pas en France.

Aussi des "a priori" que j'avais sur l'Afrique en général qui étaient erronés.

En fait, le Togo n'est pas un pays de malheureux, au contraire.

Seuls les médicaments, l’éducation et évidemment l'économie doivent être développés. Tout en espérant garder l'humanisme des gens.

Je suis surpris par la verdure de la végétation et je pense que l'agriculture est un secteur qui pourrait être beaucoup plus développé.

En ce qui concerne l'association JSA et les relations avec la France, je suis prêt à toutes propositions, à être actif pour la JSA.

Août 2007 à Bémé chantier sensibilisation SIDA

                                                                       Sylvain DUTERTRE

                                                                                       

J’ai posté un ”blog” relatant le bon comme le mauvais (juste quelques grains de sel !) de mon expérience togolaise.
L’adresse est :
http://togo.uniterre.com/
J’ai aussi mis en ligne près de 300 photos ici :
http://picasaweb.google.com/dolcph/Togo072008
MERCI MILLE FOIS pour nous offrir une telle tranche de vie Togolaise. Pour moi, c’est BEAUCOUP plus que quelques grains de sel… le plus difficile à présent est d’en être loin !


Juillet 2008
Dorothée, chantier soutien scolaire de Kodzo

Je voulais vous dire que j'avais vraiment adoré mon expérience et que je crois avoir donné le meilleur de ce que je pouvais! Les chantiers ont en général bien organisés et les gens très très accueillantssssss!!!!!! Je crois que les objectifs de chantier ont été atteints. Tout est bien organisé et pensé, les animateurs sont aussi essentiels pour assurer la cohésion entre les membres ainsi qu'entre yovos et ameybos. J'en tire une expérience extrêmement enrichissante que je recommencerais volontiers l'été prochain, mais vu la grande distance entre le Canada et le Togo cela s'avère assez difficile... Pour tout dire c'était génial et je vous souhaite une très longue continuité ainsi que de nouveaux projets encore plus grands! 


Juillet Août 2008, Soutien scolaire
André Anne

Un voyage qui a commencé par une envie de changement, d’aventure, mais aussi une grande envie d’aider, d’apporter mon « grin de sel ». Ca a continué par une peur, une peur agréable, celle où l’on sait que ce qui nous attend va être une magnifique expérience, quelque chose qui nous marquera à jamais. Mais qui reste toutefois une peur de l’inconnu, confortée par l’inquiétude de nos proches, d’autant plus pour une fille partant seule en Afrique. Et pourtant c’est comme ca que je l’imaginais mon voyage : partir seule avec mon sac à dos et ma peur au ventre pour mieux profiter de ce voyage.
Ensuite comment raconter ce que j’ai vécu en un mois… Par où commencer… Une expérience merveilleuse, tout simplement… L’accueil des gens de l’association qui m’ont tout de suite rassurée et mise à l’aise dans ce pays qui n’est pas le mien, qui m’on fait découvrir leur culture mais aussi se sont intéressés à la mienne. Une ambiance de chantier comme nulle part ailleurs : plongés au plein cœur d’un village, pour apporter aux villageois nos connaissances sur le SIDA et nos « talents artistiques » (importés de France ou directement appris sur place), et qui nous le rendent mille fois en gentillesse et attention. Une ambiance festive le plus souvent aux rythmes déchaînés des djembés et autres instruments dont je ne connais le nom, ce qui implique forcément une initiation à la danse togolaise, le tout dans de grands éclats de rires et de complicités…. Tout cela implique forcément des petits aléas de la vie telle qu’une panne d’appareil photos due aux esprits vaudous, (mais qui m’aura donné la leçon de ne pas les prendre en photos !), des moments où le corps nous lâche épuisé par un changement trop radical… mais même cela n’enlève rien du charme de tout ça, au contraire, en rajoute encore si cela est possible !

Enfin je pourrais parler de ce voyage pendant des heures… Mais si vous êtes motivés, alors n’hésitez pas ! Avec la JSA, votre expérience ne peut être que merveilleuse !
Merci à la JSA, et aux « Amoeibovis » et « Yovos » de mon chantier pour tout ce que j’ai vécu grâce à vous…


Chantier artistique et sensibilisation SIDA juillet 2008 à Abobo-Kpoguede
Anne Gaëlle RANC

                                                          

... Retour